Au Mexique, 80% des activistes environnementaux assassiné·e·s sont indigènes

Dans les Etats de Oaxaca, Puebla et Michoacan, 100% des activistes de l’environnement agressé·e·s sont indigènes.

En 2018, 14 défenseur·se·s de l’environnement ont été assassiné·e·s au Mexique. Selon Amnesty International, en 2019, au moins 12 autres ont été tué·e·s pour leurs activités de défense de l’environnement. Selon l’association « La lutte que mènent les défenseur·e·s des terres, des territoires et de l’environnement pour la protection des droits fonciers et contre l’exploitation aveugle des ressources naturelles mérite notre solidarité et notre soutien, compte tenu de notre obligation fondamentale de laisser aux générations futures un environnement sain. »

Sources

https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2019/10/mexico-julian-carrillo-justice-protection-environmental-defenders/

https://www.infobae.com/america/mexico/2019/08/01/el-80-de-los-activistas-ambientales-asesinados-en-mexico-son-indigenas/


Mounia El Kotni

Mounia El Kotni est docteure en Anthropologie. Ses domaines de recherche incluent la santé des femmes, l'anthropologie du genre, la santé environnementale et les mouvements de défense des droits humains. Elle travaille au Mexique et au Guatemala. Lauréate Fondation de France 2019-2020 elle est postdoctorante au Centre d'Etudes des Mouvements Sociaux (Cems - EHESS Paris).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search